Poésie

Le jour se lève

Le jour se lève
Dans mon coeur
Pendant que la nuit
Jouit
Sous la couverture
Du silencieux secret
Qui subtilement s’éclate au grand jour
Comme une luciole appelant une luciole
Toute en transparence
Le regard se tourne à l’intérieur
Dans l’éclat de sa joie profonde
 

Wart, 2013

Je suis la force de l’eau

Je suis torrent,
Je flatte le ventre du vent,
Je suis rivière,
Je serpente par delà les hautes terres,
J’abreuve les lits solitaires,
Je les caresse avec allégresse,
Je suis goutte de rosée,
Je suis à déguster,
Je m’élève contre les barrages,
Je suis tendre, doux et de rage,
Je suis fleuve,
Contre vents et marées,

J’emplis tous les espaces,
Je m’infiltre là, même dans l’impasse,
Mon débit ne s’arrête jamais,
Aucun creux ne me résiste,
J’emplis d’abondance,
La sécheresse de tes rêves,

Je suis la goutte qui fait déborder le vase,
Je suis la gorgée qui apaise ta soif,
Je suis la douceur,
Qui humecte tes lèvres,
Je suis le courant,
Qui t’emporte là, devant,
Sans jamais regarder derrière,
Je capte ton lointain passé,
Pour le fracasser contre la grève,
Je suis la force en paix,
La tranquillité qui t’apaise,
Chaque goutte que je déploie,
Deviens un jeu pour toi et pour moi,

Je suis un océan de paroles,
Qui trop longtemps a retenu sa langue frivole,

Je suis la mer qui dévore,
Qui engloutit toute trace de mort,

Toute ma force te fait renaître,
Avec moi la vie ne s’arrête jamais,

Avec toi je suis raz-de-marée,
Force et vitalité,
Prêt à tout recommencer,

Je prends un coup,
À ta santé !

Wart, 22 février 2013
_________________________________