Stagnation!

Stagnation

Je fais fausse route,
Je m’enfonce profondément,
Je refoule mon instinct,
Je crains mon inconscient,
Croyant seulement ce que je vois,
Au détriment de ce que je sens,
Je suis obnubilé par de fausses images,
Je me fourvoie dans les plaisirs satiriques,
Sur les rivages de mon incompréhension balaise,
Pour mieux éteindre ma flamme intérieure,
En me refusant à réfléchir,
Je ne vois que ce que je veux,
Je préfère être aveugle,
Devant l’ampleur du travail,
Je dérive dans la cabale,
Multipliant les nombres et les signes,
Je paresse devant mon avenir,
J’ai peur car je suis épouvanté,
N’essayant plus de tournée les pages de ma vie,
Et demain sera toujours mieux,
Alors pourquoi bouger aujourd’hui,
C’est incroyable !
Je préfère mon passé…
Et mon présent reste figé,

Wart, 2009,09,03